Stade Saint Symphorien vs Centre Pompidou Metz

Publié le par Olivier

IMG_0027.JPGLe président du Football Club de Metz, Bernard Serin, cherche encore quelques millions d'euros pour boucler la partie "secteur public" du financement de la rénovation du Stade Saint Symphorien. Deux collectivités sont sollicitées : le Conseil Régional de Lorraine et Metz Métropole.

Parties prenantes de la construction et de l'exploitation du Centre Pompidou Metz, ces deux collectivités ont-elles intérêt à participer à la rénovation du stade Saint Symphorien? Comparatif entre les deux monuments modernes de la ville de Metz.

 


Investissement financier

Le Centre Pompidou Metz a coûté 69M€ HT. La plus grande part du financement provient de Metz Métropole (43M€), alors que la Région Lorraine est le deuxième contributeur (10M€).

Concernant le projet de rénovation du stade Saint Symphorien, le budget "public" étant quasiment bouclé, le Conseil Régional ou Metz Métropole ne participerait qu'à hauteur de 3 ou 4M€.

Vainqueur : stade Saint Symphorien

 


Frais de fonctionnement

Géré par le Football Club de Metz, ou une autre société privée, le nouveau Saint Symphorien ne nécessitera plus l'intervention des partenaires publics.

Contrairement au Centre Pompidou Metz, où les 10M€ de frais de fonctionnement annuels sont notamment pris en charge par Metz Métropole (4,6M€) et la Région Lorraine (4M€).

Vainqueur : stade Saint Symphorien

 


Fréquentation

Avec 650 000 visiteurs en 2010 (à partir de son ouverture en Mai), le centre Pompidou Metz est indéniablement un succès en terme de fréquentation. Et, même si il devrait baisser dans les années à venir, le nombre de visiteurs devrait rester élevée, aux alentours de 300 ou 400 000 par annnée pleine.

Avec moins de 7 000 spectateurs par match, l'affluence du stade Saint Symphorien pour cette saison est famélique. Avec le nouveau stade (et la Ligue 1), le FC Metz vise une moyenne de 25 à 30 000 spectateurs. Soit, une augmentation de 5 à 10 000 spectateurs par match par rapport aux dernières saison du FC Metz en Ligue 1. Le nouveau stade Saint Symphorien accueillerait donc jusqu'à 200 000 personnes supplémentaires. Et, même en cas d'événements supplémentaires, ne serait fréquenté que par 300 000 personnes maximum.

Vainqueur : centre Pompidou Metz

 


Image

L'impact de l'inauguration du centre Pompidou Metz a été énorme : outre les nombreux reportages dans les JT lors de sa semaine d'inauguration, la ville de Metz a bénéficié de nombreuses retombées médiatiques en France, mais aussi dans le reste du monde, tout au long de l'année. Le CPM, Metz et la Lorraine seront-ils capables de maintenir l'intérêt médiatique au-delà de l'exposition Chefs d'Oeuvre?

En Ligue 2, le FC Metz n'est quasiment jamais diffusé, a disparu des chaînes hertziennes et ne suscite plus l'intérêt des médias nationaux. Avec un nouveau stade Saint Symphorien, et le retour en Ligue 1, Metz et la Lorraine retrouveront une aura nationale, et, plus spécifiquement, toutes les deux semaines, lors des matchs à domicile. Avec, toujours, la possibilité de toucher toute l'Europe en cas de qualification pour l'Europa League ou la Ligue des Champions (bien hypothétique, j'en conviens!)

Vainqueur : aucun

 


L'investissement réalisé par Metz Métropole et le Conseil Régional de Lorraine dans le Centre Pomidou Metz est-il plus pertinent que dans la rénovation du stade Saint Symphorien? A voir. Mais si le FC Metz arrive à retrouver la Ligue 1 dans son nouveau stade (et à y signer quelques exploits), l'impact médiatique du football pourrait le justifier pleinement!

Publié dans Analyses

Commenter cet article