RL : Bernard Serin confirme les 45M€ et veut avancer

Publié le par Olivier

Une pleine page consacrée à l'échec de Metz dans le Républicain Lorrain de ce matin. On y apprend ainsi que le coût prévisionnel du projet est passé à 45M€ (sans que la différence soit expliquée). Bernard Serin estime que, "aujourd’hui, le plus important est de nous remettre au travail. Le sujet d’actualité, c’est de boucler le financement de la rénovation, de régler les formalités administratives, etc. Et de veiller à ce que les délais nécessités nous permettent de répondre à notre objectif, qui est de livrer le nouveau Saint-Symphorien pour la fin de l’année 2012."

Un objectif clair et confirmé qui devra permettre aux parties prenantes de se ressouder derrière celui-ci. En effet, la cassure entre la mairie de Metz et le CG57, voire le club, est patente. Et il faudra des efforts de diplomatie pour convaincre tout le monde de respecter ses engagements.

Joel Muller a, quant à lui, expliquer la raison principale de cette rénovation : elle vise plus que jamais à doter le club d’un stade capable d’accueillir des formations de Ligue 1. On ne peut pas laisser Nancy et Strasbourg développer des structures de qualité sans rien faire. Si la proximité géographique n'a pas (selon Escalettes) été un critère de choix pour l'Euro 2016, elle devient un élément fondamental dans la réussite économique, et donc sportive, d'un club.

Philippe Leroy, président du CG57, attend d'avoir plus d'informations techniques concernant la rénovation pour participer au tour de table. Une somme de 10M€ lui serait demandée.

Publié dans Actualité

Commenter cet article