Nathalie Colin-Oesterlé sceptique sur le projet de nouveau Saint Symphorien

Publié le par Olivier

http://nouveaucentremoselle.files.wordpress.com/2010/11/get-aspx.jpgNouvelle déclaration d'un membre de l'opposition messine concernant le projet de rénovation du stade Saint Symphorien. Nathalie Colin-Oesterlé, l'élue Nouveau Centre, explique dans le Républicain Lorrain, qu'il y a quatre raisons de rester prudent.

La première concerne le financement du stade. En effet, sur les 45M€ du coût de ce projet, il manque toujours 17M€ : « Mais où sont ces financements ? Viendront-ils d’un emprunt et, si oui, qui le portera ? » Une quesstion qui aura sa réponse d'ici au 15 mars, mais qui n'inquiète ni le président Bernard Serin, ni Patrick Razurel.

La deuxième porte sur le cadre juridique de l'opération : « L’outil juridique annoncé pour porter ce projet serait une société d’économie mixte. Les collectivités publiques seraient alors pieds et poings liés en cas de dépassement ou déséquilibre financier »

La troisième interrogations de NCO concerne la nature des travaux. Le cahier des charges de l'Euro 2016 est bien plus contraignant que celui de la LFP, ce projet de rénovation pourrait donc être réduit, et les budgets alloués aussi.

Enfin, Nathalie Colin-Oesterlé évoque le projet immobilier lié à cette rénovation du stade. Et s'interroge sur l'utilité de ces nouveaux espaces commerciaux dans une agglomération, où poussent des bureaux comme des champignons : le boulevard de Trêves, le futur Technopôle 2, la Zac de l’Amphithéâtre, l’ancienne Manufacture des tabacs.

« Nous devons nous interroger sur nos priorités plutôt que de nous précipiter sur des chemins hasardeux alors que tant de projets restent en attente de financements ».

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article