Metz : Le plus grand amphithéâtre des trois Gaules

Publié le par Olivier

4202974591_ae31a372f0.jpgCela n'a rien à voir avec le projet de stade actuel, mais il est intéressant de savoir que l'amphitéâtre de Metz, situé dans le quartier du même nom, était le plus grand amphitéâtre des trois Gaules et l'un des plus grand de tout l'Empire Romain, derrière le Colisée et les amphithéâtres de Capoue, Autun et Vérone.

Pour nous mieux rendre compte de son gigantisme, superposons l'ensemble sur la Cathédrale Saint-Etienne, plus immense monument de la capitale de la Lorraine à l'heure actuelle : le grand axe dépasserait la longueur totale de la Cathédrale (122,32 m depuis le bas de la nef jusqu'au fond de la chapelle derrière le chœur), et le petit se prolongerait sur une ligne extérieure de près de 60 m, qui atteindrait, d'un côté, le perron de l'hôtel de ville, et de l'autre côté, le milieu de l'actuelle place de Chambre !

Il avait trois étages d'arcades superposées, soit une hauteur approximative de trente mètres de haut pour la façade.

Lors des premières invasions au IIIe siècle, l'amphithéâtre, trop éloigné du coeur de la ville, fut abandonné et servit de carrière de pierre pour construire les remparts. Les derniers vestiges de l'amphithéâtre furent rasés lors du siège de Metz par Charles Quint, en 1552. La construction de la gare de marchandises au début du siècle permit la découverte des fondations de l'amphithéâtre et des vestiges de Saint-Pierre-aux-Arènes, mais Guillaume II ordonna que l'ensemble fut à nouveau enseveli.

Source : Metz.fr et EnMoselle

Publié dans Actualité

Commenter cet article