Les Grenathions écrivent à Dominique Gros

Publié le par Olivier

A l’attention de  M. Dominique Gros, Maire de Metz
Monsieur,
En tant que président des GrenaThions, supporters club du FC Metz à Thionville, et au nom des membres de notre association, je suis outré par votre déclarationVous avez affirmé lors de la conférence de presse d’aujourd’hui  que « les grandes manifestations sportives, comme le Moselle Open de tennis, le marathon ou le Tour de France, sont très utiles car elles sont très populaires ».

Comment pouvez-vous comparer « Le Moselle Open de Metz », « le marathon » ou « le Tour de France » à l’Euro 2016 ? Les matchs de l’Euro 2016 seront regardés  dans toute l’Europe et dans une bonne partie du reste du monde. Cette manifestation EST très populaire. Savez-vous que le nombre de licenciés dans le District Mosellan de football  et en Ligue de Lorraine de Football est beaucoup plus élevé que celui des disciplines que vous avez citées ? Il ne leur est en rien comparable.

Vous avez ajouté que « vous n’aviez pas trouvé cette ferveur sur l’Euro-2016 ». Mais comment  vouliez-vous sentir cette ferveur alors que nous attendions avec impatience la confirmation de l’UEFA ? L’Euro 2016 suscitait énormément d’espoir et d’enthousiasme, qui se seraient révélés au moment d’une réponse positive !

Ne soyez pas pessimiste : la Moselle et la Lorraine seront présentes pour donner l’engouement qu’il se doit à cette manifestation. La preuve en est que quand le FC Metz rassemble ses supporters,  le stade est plein. Vous avez conclu que « cette opportunité était plus risquée que gagnante pour Metz ». Cependant, votre désistement entraînera  un manque à gagner pour les commerçants, les entreprises et autres de Metz et environs.

Je suis un bénévole dans le football depuis plus de 45 ans, nous priver de l’Euro 2016 serait une nouvelle punition,  après le désistement de la Mairie de Metz pour la Coupe du Monde en 1998. Si vraiment nous n’avons pas l’Euro 2016 par la faute de la mairie de Metz, je vous promets que je m’en souviendrai au moment de glisser un bulletin dans l’urne en avril, mai et juin, un grand nombre d’amis aussi.

Salutations sportives,
Jean Boother

Publié dans Actualité

Commenter cet article