Lebeau : Le Grand Stade : Un vrai projet, notre future image !

Publié le par Olivier

Après Nathalie Colin-Oesterlé et Jérémy Aldrin, c'est un troisième élu de l'opposition qui apporte son soutien au projet de rénovation de Saint Symphorien. Voici son communiqué :

Le Stade Saint-Symphorien, stade emblématique, doit rester à proximité du centre-ville, à Metz. Le bons sens et la sagesse l’ont, heureusement, récemment emporté.


Porter l’affluence à 35000 personnes, améliorer les accès au stade, réfléchir à de nouveaux parkings, augmenter l’offre de places VIP et pourquoi pas accueillir l’Euro 2016 sont des objectifs qui nous paraissent cohérents.

Un nouveau stade en périphérie dont le budget s’élevait à 120 millions d’euros (2x le coût du Centre Pompidou) paraissait très utopique et ostentatoire dans un contexte économique particulièrement tourmenté. N’en déplaise à certains élus de la Vallée de l’Orne !

Les messins, le public, les partenaires sont très attachés à cette enceinte, on se félicite donc de ce projet de rénovation qui devra, néanmoins, être abordé avec plus de précision, notamment sur le plan financier, le coût étant estimé à 32 millions d’euros.

Même s’il s’agit d’argent public nous n’oublions pas que la ville de Metz a revu à la baisse récemment sa subvention annuelle au centre de formation du FC Metz, cette dernière étant passée de 1 M EUR à 900.000 EUR, décision que nous avions fortement contesté. N’est-ce-pas un peu malvenu au moment où le club traverse une crise sportive et économique ?

Aussi, il va falloir impulser une politique beaucoup plus volontariste et une présence accrue aux côté du club pour refaire du FC Metz la vitrine du sport d’élite de notre ville. Bernard Serin, le Président du club a indiqué qu’il se donne 3 ans pour bâtir une équipe susceptible de retrouver l’élite et enfin pérenniser le club au plus haut niveau. Ses propos lucides l’honorent mais il ne faut pas écarter une remontée plus précoce. Hormis Johnny Hallyday, le Stade Saint-Symphorien n’a plus fait le plein depuis plusieurs saisons. Ainsi, même si nous soutenons le projet de rénovation du stade, la ville de Metz doit être aux côtés du club, le soutenir, l’accompagner, l’encourager avec des mesures fortes, significatives et faire en sorte que le FC Metz retrouve la place qu’il n’aurait jamais dû quitter, la ligue 1.

Le sport de haut niveau à Metz ne peut et ne doit pas reposer sur les seules et certes méritantes handballeuses du Metz Handball. Même si elles dominent depuis des années le handball féminin hexagonal, elles n’auront jamais l’impact, le rayonnement d’un club de football.

Le football de haut niveau est fédérateur et demeure un puissant facteur d’attractivité pour notre ville.

Source : Metz2014.com

Publié dans Actualité

Commenter cet article