Mercredi 4 avril 3 04 /04 /Avr 17:02

h-3-1100727-1203356340.jpgJacques Rousselot a indiqué ce matin dans la presse régionale qu'il souhaitait racheter le stade Marcel Picot à la communauté urbaine de Nancy, pour pouvoir le faire évoluer. Cette solution est-elle possible à Metz.

En théorie, rien n'est impossible : la ville de Metz peut tout à fait céder le stade au FC Metz. Pour le club, qui assume déjà l'entretien, les coûts de gestion du stade au quotidien ne changeraient pas. Pour la ville, elle renoncerait au loyer (d'environ 300 000€ par an), mais n'aurait plus à assumer les rénovations du stade, et notamment celle de la tribune Sud à venir.

Néanmoins, cette solution ne constituerait pas forcément une bonne opération pour le club grenat. Contrairement à Marcel Picot, le stade Saint Symphorien est complètement obsolète. Le projet de rénovation, chiffré à 45M€, devrait alors être assumé seul par le club pour obtenir un stade modernisé. Un chiffre auquel il faudrait ajouter le prix de vente du stade.
L'autre option possible est la construction d'un nouveau stade dans l'agglomération messine ou en dehors, appartenant au FC Metz. Cette option aurait l'avantage de partir d'une feuille blanche (et donc ne pas subir l'existant). Toutefois, son principal inconvénient est le coût (entre 76M€ à Valenciennes, 101M€ au Havre et 104M€ à Grenoble), sans parler de l'opposition possible des politiques messins. Mais une nouvelle enceinte pourrait intéresser des partenaires privés.

Par Olivier - Publié dans : Analyses - Communauté : Parlons de Metz
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

L'actu du FC Metz

Recherche

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés