Euro 2016 : bye bye Nancy ?

Publié le par Olivier

http://www.senat.fr/senimg/masseret_jean_pierre83042r.jpgAprès Strasbourg, il semble que le deuxième stade choisi à l'Est éprouve des difficultés de concrétisation. Après les doutes exprimés jeudi soir par Jean-Pierre Masseret, président du Conseil Régional de Lorraine, c'est la Communauté Urbaine du Grand Nancy, propriétaire du stade Marcel Picot, qui pourrait ne pas garantir l'emprunt que devrait souscrire le club pour rénover son stade.

Un deuxième retrait serait un coup dur porté à l'organisation de l'Euro 2016 et à la FFF. Qui, on le rappelle, avait refusé la seconde candidature messine à la fin du mois d'août.

Informations complètes : bobinho.football.fr

Publié dans Metz et Euro 2016

Commenter cet article

rococo 17/12/2010 18:06


Bernard Serin, Président du FC Metz, invité de "Politiquement Votre" sur Radio Jerico ce vendredi 17 à 18h20, et redif samedi 18 décembre à 18h20. (Metz 102 FM, Thionville 103.4, Sarrebourg 91,
Saulnois 97.4, Moselle Est 101.3 et radiojerico.com) Bravo pour votre site!


Tony 13/12/2010 21:50


Non, car si nancy n'a pas l'euro, cela ne changera en rien la situation de Metz...
Metz n'est pas dans le dossier UEFA, point barre.


Tony 13/12/2010 18:58


Et alors, c'est "un stade à Metz" ou un stade à Nancy?
Peu importe qu'ils aient l'euro ou pas, la question c'est notre misére à nous. En plus, je suis certain qu'ils auront l'euro car tous les stades sont dans cette situation...


Olivier 13/12/2010 19:43



Mon cher Tony, je sais bien que la rénovation du stade Saint Symphorien est le thème de ce blog. Toutefois, vous savez sans doute aussi bien que moi que ce qui se passe à Nancy affect, d'une
manière ou d'une autre, ce qui se passe à Metz, et vice-versa.



Yannick 11/12/2010 16:25


Pourtant, en faisant l'historique des projets de grands stade à Metz sur cet excellent site, il est question de la participation de la Région Lorraine au projet qu'avait porté P ABATE, pas trés
égalitaire comme traitement tout cela...

D'autant plus quand on sait comment le CR "gaspille" l'argent public (rapport cours des comptes 2009, chéque en blanc à Chambley, communication excessive...)

Et d'autant plus quand la quasi totalité des autres régions concernées ont annoncés leur participation financière plus ou moins importante aux projets...

Indépendamment de la Région, si j'ai bien compris le probléme, l'ensemble des stades en projets sont dans cette situation car pour le moment, les textes lesgislatifs ne permettent pas à l'Etat de
verser les subventions prévues (10M€ pour Nancy), et aux collectivités locales de se porter guarantes. Une modification de la loi est prévue, elle reglerait une grosse partir du probléme nancéen...


Olivier 12/12/2010 10:45

Concernant le projet présenté par Patrick Abate, je n'ai pas souvenir qu'on n'ait jamais évoqué son financement, tellement ce projet n'était malheureusement qu'un mirage. Si une participation de la Région dans ce projet avait été à l'ordre du jour, elle aurait sans doute été minime, et aurait prise en compte comme participant au reclassement d'une friche industrielle.Quant aux gaspillages financiers faits par les différentes collectivités locales, ce n'est pas l'endroit pour en discuter, d'autant que je suis au moins d'accord avec vous... Mes solutions iraient bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer :)Quant au fait que les autres Régions financent les rénovations liées à l'Euro 2016, ce n'est pas toujours le cas (les deux stades parisiens, le nouveau stade de Lyon). Cela relève de la liberté de chaque Région. D'ailleurs, le Conseil General de Gironde, qui ne participera pas au financement du nouveau stade de Bordeaux, risque de faire capoter ce projet.Enfin, concernant les lois relatives au subventionnement des BEA, si elle accélérera indéniablement le projet nancéien, il n'en demeure pas moins que la CUGN a sollicité le soutien financier du CG54 et de la Région pour la rénovation de Picot. A quel niveau, là est la question sans doute fondamentale pour la présence de Nancy à l'Euro 2016.Enfin, je terminerai par dire que je souhaite que Nancy fasse partie des villes-hôtes de l'Euro 2016, mais, si ce n'est pas le cas, pour des raisons financières, je souhaite que Metz avance son projet au plus vite pour montrer à la FFF qu'elle s'est plantée deux fois en refusant le stade Saint Symphorien.