Emmanuel Lebeau contre la rénovation de Saint Symphorien

Publié le par Olivier

http://www.metz2014.com/wp-content/themes/Metz2014/images/trombi/manu.jpgInterrogé la semaine dernière par Lor'Actu.fr, le maire de Metz, Dominique Gros, expliquait son choix, pour sa ville, de candidater à l'accueil de l'Euro 2016 et à rénover le stade Saint Symphorien. Malgré le coût du projet (« Ca coûte très cher. » indique ainsi le premier magistrat), il juge que l'Euro 2016 est une bonne opportunité pour « rénover un stade en mauvais état. Il faudra passer par une rénovation pour ne pas l’abandonner. Le dossier disposera de 10 millions d’euros du Conseil Général de la Moselle ou encore 8 millions de l’Etat à en croire les engagements pris. Si on peut bénéficier de ces sources de financement plus une participation du privé, pourquoi ne pas le faire ? »

Le maire de Metz montre, néanmoins, un enthousiasme limité : « Mais il ne faut pas se précipiter et saisir une opportunité. La ville apportera 10 millions, je n’ai pas changé ma position depuis l’implication de Metz dans ce dossier. »

En réponse à cette interview, Lor'Actu.fr a également interviewé Jérémie Aldrin et Emmanuel Lebeau, deux membres de l'opposition messine. Pour le premier, « les millions qui sont engagés par la ville ne sont pas inconsidérés, c’est moins que la Boîte à Musique à Borny par exemple. Et puis si nous pouvons nous appuyer sur des fonds d’Etat, faisons-le ».

Le second, lui, est opposé à ce projet : « Il y a des choses plus importantes que l’Euro 2016 à Metz. C’est une folie. Qu’on mette ces dix millions ailleurs… dans le centre des congrès  qui n’est pas encore budgétisé par exemple ou un pôle thermal »

Publié dans Metz et Euro 2016

Commenter cet article