Dominique Gros persiste : « Je n'ai pas d'autres choix »

Publié le par Olivier

Cyril Destracque, journaliste pour France 3 Lorraine, révèle sur son compte Twitter que Dominique Gros ne souhaite pas modifier sa décision, malgré les arguments de Bernard Serin.

« Je n'ai pas d'autres choix » explique le maire de Metz. Néanmoins, il reste ouvert  à parler de travaux de rénovation du stade Saint Symphorien avec le club.

En attendant plus de précisions, il semble que, cette fois-ci, le dossier Euro 2016 à Metz soit définitivement mort. Tout comme, probablement, celui de la rénovation de Saint Symphorien, malgré les déclarations du maire.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article