Desumer : « Difficile, mais je serai le premier partisan de la candidature de Metz »

Publié le par Olivier

Bernard_Desumer.jpgBernard Desumer, ancien président de la Ligue de Lorraine de Football et actuel vice-président de la FFF, est revenu, ce matin, sur France Bleu Lorraine Nord, sur la nouvelle candidature messine à l'Euro 2016.

Pour Desumer, la désignation de Metz pour remplacer Nancy est loin d'être acquise. Il faut, en effet, d'abord convaincre le comité exécutif de la FFF. Or celui-ci avait déjà « largement » refusé la candidature de Metz pour remplacer Strasbourg en juillet 2010.  Un élement est toutefois à prendre en compte : ce comité exécutif a été fortement remanié cet été, suite à l'élection de Noël le Graët à la tête de la FFF. Sur les 10 membres de ce nouveau comité, 3 sont lorrains (Desumer, Muller et Rousselot), 2 sont originaires de régions proches de Metz (et sensibles à la problématique géographique de l'Euro 2016 ?) (Trossat et Lacombe) et 1 est un proche de Carlo Molinari (Le Graët). Suffisant pour obtenir son aval?

Ensuite, il faudra convaincre le comité exécutif de l'UEF, à la tête duquel se trouve... Michel Platini. Pour Bernard Desumer, ce point-là semble compliqué, dans la mesure où la France avait prévu 9 stades pour son Euro. Or, avec le retrait de Nancy, il en reste... 10 ! Néammoins, la probable défection de Lens pourrait pousser l'UEFA à accepter un stade de réserve supplémentaire. Desumer estime que la chance de Metz est là!

Une première réponse devrait intervenir le 16 décembre prochain, à l'issue de la prochaine réunion du comité exécutif de la FFF.

Publié dans Metz et Euro 2016

Commenter cet article