Conséquence du probable maintien du FC Metz en Ligue 2

Publié le par Olivier

Le Football Club de Metz évoluera probablement en Ligue 2 la saison prochaine, malgré un mince espoir mathématique encore existant. Ceci aura de douloureuses conséquences financières pour le club, et pour une partie de ses salariés. Le projet du stade en prendra-t-il un coup? Je l'ignore, mais je souhaite ardemment que non.


Le maintien en Ligue 2 ne doit pas occulter plusieurs éléments :

- les finances des clubs français vont mal, et leur amélioration passe par la création de nouvelles recettes. Ces nouvelles recettes ne sont possible que grâce à la construction ou la rénovation des stades.

- la rénovation du stade est inéluctable, sous peine de voir le club mourir à petit feu. Repousser celle-ci ne pourrait qu'engendrer un retard préjudiciable au club.

- le maintien en Ligue 2 ne peut pas constituer un motif d'arrêt ou de pause dans le projet du stade : Marce Picot est le meilleur exemple de stade rénové au fin fond de la Ligue 2 : 5 ans après, le club est stable en Ligue 1.

 

Le seul élement qui pourrait freiné le projet est le volet financier. Mais en faisant participer des opérateurs publics et privés, le club devrait pouvoir garantir sa poursuite. La part du club devrait être financée par une sorte de "taxe" ou contribution sur le salaire des joueurs, de l'ordre de 5%, comme cela avait été fait pour le PNC Park de Pittsburgh. Ils sont responsables de la situation sportive actuelle, et devrait donc contribuer à aider le club à en sortir. Cette part pourrait être réduite suivant les performances du club. A voir comment cela est possible pour être en accord avec le droit du travail.

 

Quoiqu'il en soit, il ne faut pas stopper le projet de rénovation de Saint Symphorien. La vie du club à long terme est en jeu!

 

PS: les 23 000 personnes présentes vendredi à Saint Symphorien montrent combien le FC Metz compte de soutien, même si les temps sont durs. Et c'est un point positif à noter, pour le club, les collectivités locales et les partenaires économiques et financiers, susceptibles d'investir dans la rénovation de Saint Symphorien.

Publié dans Analyses

Commenter cet article