Euro 2016 : Le dossier complet de Strasbourg pour 2016

Publié le par Olivier

En attendant de recevoir celui de Metz (rappel : metz2016@gmail.com), je vous propose de parcourir le dossier de candidature à l’accueil de l’Euro 2016 de la ville de Strasbourg.

 

Le dossier débute par la présentation des qualités naturelles de Strasbourg : capitale européenne, situation géographique centrale, accessibilité aisée, septième ville de France. Roland Ries et Jacques Bigot font état des liens importants avec l’Allemagne, l’engagement de la ville vers le développement durable et l’attente que suscite cet évènement auprès des alsaciens.

 

Le dossier est présenté en plusieurs thématiques : authenticité, responsabilité, rassemblement, intensité, excellence, disponibilité, sens de la fête, passion, performance. Pour ceux qui souhaitent connaître l’ensemble des détails fournis par la candidature strasbourgeoise, je vous laisse le soin de consulter le dossier complet. Je ne vous présenterai que les grandes lignes et informations.

 

Le dossier débute par un rapide historique de Strasbourg, son passé tourmenté et ses différents changements de nationalité et rappelle le statut central et européen de la capitale alsacienne. Dynamisme économique, capacité à organiser des évènements internationaux (sommet de l’OTAN), région culturelle et sportive, les qualités sont égrenés.

 

L’accent est ensuite mis sur le développement durable, et notamment le fait que le stade de la Meinau sera situé dans un parc urbain, avec notamment le réaménagement des berges du Krimmeri et des accès au parc.

 

Strasbourg s’appuie aussi sur sa « démocratie locale » et la promotion de la diversité. La ville souhaite notamment organiser, avant ou après l’Euro 2016, une semaine « handicap et sports », pour favoriser et encourager la pratique du sport par les personnes handicapées.

 

Les différents investissements concernant la communauté urbaine de Strasbourg : TGV, tram, équipements sportifs, enseignement supérieurs et recherches, centre de congrès, etc.

 

La ville rappelle que les « transports doux » font partie du quotidien des strasbourgeois : tram, piste cyclables, bus, TER, etc.

 

Strasbourg souhaite mettre en place trois fan zones :

-         Jardin des Deux Rives : 85 000 places

-         Hautepierre Sport : 120 000 places

-         Parc de l’Etoile : 30 000 places

 

Un tableau détaille l’accessibilité de ces trois zones par les différents moyens de transport, la durée de parcours et les capacités de stationnement.

 

Enfin, le dossier se termine par les différentes actions de soutien entamées par la candidature de Strasbourg, ainsi que les manifestations et évènements que souhaitent mener la ville après la désignation des villes-hôtes (tournoi entre les clubs des villes, portail sur Internet, accueil du tirage au sort) et pendant l’Euro 2016 (promotion des 24 pays dans 28 communes alsaciennes)

 

Les dernières pages du dossier concerne la rénovation de la Meinau, qui reste hypothétique, même dans ses plans.

 

Publié dans Metz et Euro 2016

Commenter cet article