Euro 2016 : après Nantes, Lens?

Publié le par Olivier

Après l'abandon de Nantes, c'est Lens qui pourrait faire les frais des exigences de l'UEFA. Selon l'adjointe aux Sports de Nantes, Marie-Françoise Clergeau, d'autres villes, parmi les seize encore candidates à l'Euro 2016, se poseraient aujourd'hui les mêmes questions. Et la cité minière en serait.

En effet, la rénovation de Bollaert, si elle est jugée indispensable par Gervais Martel, semble hors de prix pour Guy Delcourt, maire de Lens. Le maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, a, lui, jugé que sa ville ne pouvait consacrer plus de 100M€ à un stade renvové pour 9M€ en 1998 (avec prise en charge de l'Etat à 50%).

Guy Delcourt
a demandé à Rama YADE un reflexion sur les relations entre collectivités locales et clubs de football, et une clarification des engagements financiers de l’Etat.  Soucieux des supporters, Guy Delcourt rappelle néanmoins que la collectivité et ses habitants ne peuvent financer les investissements démesurés demandés par l’UEFA: “Je ferai tout pour que l’Euro 2016 ait lieu à Lens, parce que les suppporters le méritent, mais ce ne pourra pas être la collectivité qui finance“.

Sans appui plus important de l'Etat, Lens ne sera pas candidat à l'Euro 2016.

Source :
Guydelcourt.fr et Presseocean.fr

Publié dans Metz et Euro 2016

Commenter cet article