Stade de football : un parc de loisirs qui s'ignore

Publié le par Olivier

1,3 millions de visiteurs, près de 30M€ de chiffre d'affaires annuels, le Puy-du-Fou est le quatrième parc de loisirs de France. Pourtant, il ne possède aucune attraction proprement dite, puisqu'il ne s'agit "que" de spectacles, aussi somptueux soit-il. Si s'appuyer sur les exemples des stades allemands ou américains est indispensable, il faut aussi regarder les entreprises similaires.

Si les parcs à thèmes sont différents des stades, ils fonctionnent sur une logique relativement similaire. D'abord, l'attrait principal d'un parc à thème sont les attractions et/ou spectacles proposés. Les clubs ne peuvent pas attirés du monde sans un specactle attractif sur le terrain. D'où, souvent, d'importants investissements nécessaires pour acheter de nouveaux joueurs.

Le côté souvent redhibitoire pour les visiteurs des parcs est la qualité des installations. Si le parc est mal entretenu, sale, inaccueillant, sa fréquentation et donc son chiffre d'affaires vont baisser. Il est donc indispensable d'accorder à l'entretien des installations tout le soin nécessaire.

Toutefois, aucun parc aujourd'hui ne serait rentable s'il ne proposait que des attractions/spectacles. Les parcs comptent de plus en plus sur la consommation sur place des visiteurs dans les boutiques et restaurants, et sur les revenus annexes comme les redevances et revenus de crédits-bail des hôtels. En 2004, la vente des billets ne représentait plus que la moitié du chiffre d'affaires des grands parcs.

Les clubs et les gérants des nouveaux stades doivent appliquer cette logique pour eux-mêmes. Les stades doivent augementer leur affluence, mais aussi le tickets moyens. Multiplier et diversifier les points de restauration à l'intérieur et à l'extérieur de l'enceinte et développer la commercialisation de produits derivés dans différents endroits du stade, via des "corners" ou des vendeurs ambulants sont les élements essentiels de cette logique. Il faut aussi développer l'organisation évenementielle avec les séminaires, idéal pour "occuper" le stade en semaine, créer des "attractions" parallèles (je pense aux musées et/ou un Hall of Fame à l'américaine) pour améliorer l'amplitude horaire des évènements, construire des hôtels,...

Publié dans Idées

Commenter cet article