Saint-Symphorien : un lifting pour ses 80 ans?

Publié le par OS

Le stade Saint-Symphorien subira-t-il un profond lifting pour ses 80 ans? C'est l'une des hypothèses sur lesquelles travaille le club.

Inauguré en 1932, le stade a déjà subit deux grandes vagues de transformations. La première, peu après sa création, lui a permis d'atteindre 15 000 places. La seconde, durant les années 1980-90, en a fait un stade totalement assis, comformément aux normes applicables en coupe d'Europe.

Aujourd'hui donc, se pose la question d'une rénovation en profondeur du stade. Car, même si les tribunes Est et Ouest, voire Nord, sont relativement récentes, elles sont d'un comfort proche du néant.

Comment faire alors pour transformer un stade fait de bric et de broc, en un stade modernisé, permettant de générer de nouvelles recettes? Si Bernard Serin en est venu à préférer une nouvelle enceinte, c'est qu'il s'est rendu compte que le challenge n'était pas évident, même si PG2010 était une piste intéressante.

Le réhaussement de la tribune Sud par un étage "Loges" et "Business seats", le comblement des angles par un hôtel et un centre des congrès au Sud et par deux tours au Nord et la couverture par un toit amovible du stade sont des élèments qui permettraient d'améliorer le comfort des spectateurs et donc leur nombre.

Mais les recettes seraient limitées. D'abord du fait même de l'aménagement des tribunes Nord, Ouest et Est, qui ne permettrait pas l'installation de "concessions" ou en nombre très limité (2 à 3 par tribunes, maximum) Ensuite, les problèmes liés à l'emplacement du stade et sa desserte ne seraient pas reglés. Enfin, il est plus difficile de faire accepter l'utilisation du Naming pour un ancien stade, que pour un nouveau. L'exemple de Chaban-Delmas est parlant : beacoup l'appelle encore Lescure, alors que le nouveau nom n'est même pas une enseigne commerciale.

La réussite économique d'un réaménagement de Saint-Symphorien représenterait un réel challenge pour la direction du FC Metz. Les possibilités sont très limitées par rapport é l'édification d'un nouveau stade. Si le coût est à prendre en compte dans la recherche du meilleur projet, il ne faut pas oublier que les recettes le sont aussi.

Publié dans Idées

Commenter cet article