Nouveaux stades, rénovations,... où en sommes-nous?

Publié le par OS

Au delà de Metz et de quelques autres déjà présentés ici, de nombreux projets sont à l'étude concernant de nouveaux stades en France. Petit état des lieux des grands projets à 7 ans de l'objectif de la FFF, à savoir l'Euro 2016.

Tout d'abord, OL Land, le symbole de la modernisation des enceintes sportives en France : un stade de 60.000 places (dont 6.000 « business seats ») plus des commerces, un OL store, un musée, le siège du club, deux hôtels, un centre de loisirs, des bureaux… pour un coût estimé entre 300 et 400 M€. Les oppositions sont nombreuses à Lyon, que ce soit les riverains de Decines (commune où devrait être construit le stade), les écologistes, certains politiques,... La livraison est prévue pour 2012 (précedemment 2010), toutefois, les enquêtes d'intérêts publics sont toujours en cours.

La MMArena du Mans est un stade de 25.000 places avec hôtel, restaurant et salle de culture physique. Ce projet est bien plus modeste que celui de Lyon (coût estimé de 70 millions d'€uros), ce stade est pourtant l'un des plus avancé actuellement, puisque les travaux ont déjà débuté dans le sud de l'agglomération mancelle. Livraison, été 2010.

Le club de Lille est empêtré depuis plusieurs années dans les méandres administratifs et judiciaires pour que son nouveau stade soit construit, après l'échec de la rénovation de l'ancien Stade Grimonprez-Jooris. La Cour administrative d'appel de Douai ayant annulé en juillet 2005 le permis de construire délivré par la maire de Lille, Martine Aubry, le LOSC s'est retrouvé dans l'incertitude et l'obligation de jouer au Stadium de Villeneuve d'Ascq, dix-septième stade de Ligue 1 en terme de qualité selon la Ligue, et ce depuis près de 5 ans... Finalement, le 15 octobre 2008, la société Eiffage se voit disposer contractuellement de 45 mois pour livrer le stade, ce qui nous mène à...l'été 2012. Théâtre de discordes entre la mairie, les collectivités locales et le LOSC, la construction du nouveau stade lillois est un exemple parfait du problème que connaît le football français aujourd'hui. Le stade sera ultra moderne, comportant 50.000 places, ainsi qu'une pelouse retractable permettant de libérer de l'espace pour un gymnase, un court de tennis, une salle de concert ou un bassin de natation. Il est l'un des projets les plus modernes de France. Le début des traveaux est prévu pour juillet 2009.

Enfin, l'Eurostadium de Strasbourg a également pris quelques mois de retards.

La capacité d’accueil de ce stade sera de 45.000 places. Le stade ne sera qu'une partie d'un vaste ensemble commercial et de divertissement de 90000m². Les collectivités publiques sont pressenties pour fournir le terrain, la construction étant financée par le groupe britannique Hammerson qui sera propriétaire de l'ensemble. Le président du club et le maire de la ville de Stasbourg évoque le site de Lingolsheim à proximité du Zénith de Strasbourg, au sud de Strasbourg, alors que Hammerson préfererait un site plus proche de l'aéroport de Strasbourg. La décision finale sera prise à l'été 2009, pour une livraison estimée à 2013.

D'autres projets plus ou moins avancées existent, que ce soit à Lens, Nancy, Saint-Etienne, Paris, Valenciennes, Auxerre, Le Havre, Nice,... Toutefois, seul la MMArena est en construction, les stades de Lille et de Lyon en sont aux enquêtes publiques, l'Eurostadium est en attente de la décision de l'investisseur principal.

Publié dans Et ailleurs...

Commenter cet article